Chaque maison commence par un rêve
Ressources

Introduction

Bien des images viennent à l’esprit quand on prononce les mots de "maison écologique". Il y a 1001 façons de rêver, de concevoir et de construire un tel habitat.

Certains penseront aux systèmes technologiques, comme la géothermie ou les panneaux solaires. D’autres l'associeront aux techniques de construction artisanale et aux matériaux naturels, comme la paille, le chanvre. Certains rêveront d’une maison en pleine campagne et tournée vers la terre, tandis que d’autres penseront à des écoquartiers ou à de l’habitat urbain densifié.

Chez Belvedair, notre raison d’être est que chacun puisse, en cohérence avec ses priorités et son mode de vie, faire des choix éclairés et écologiques pour son habitat. Nous voulons que la construction écologique devienne la norme, et pour cela, nous avons exploré bien des techniques et procédés au fil du temps, et restons toujours à l’affût des innovations. Ainsi, au fil du temps, nous avons exploré les constructions en paille, en chanvre, installé des panneaux solaires, des équipements de récupération d’eau de pluie, des toilettes au compost, et bien d’autres éléments. Des expériences toutes intéressantes et porteuses de changement. Mais incluant aussi leur lot de défauts quand l’objectif est de rendre la construction écologique accessible, simplifiée, moins coûteuse.

Certaines techniques se sont avérées complexes en maintenance et entretien, d’autres longues donc coûteuses à mettre en œuvre, etc. C’est ainsi que nous sommes retournés à la question essentielle : qu’est-ce qui fait vraiment la différence ? Dans le contexte québécois, aux enjeux énergétiques et climatiques bien particuliers, quelles sont les options et choix véritablement logiques ?

Notre objectif est que le plus de personnes possible puissent faire le choix de se tourner vers un habitat écologique. Cela signifie qu’il faut simplifier. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, durable, moins coûteux, et donc plus accessible ? C’est avec cet objectif que nous travaillons, et cela fonctionne !

Nous avons appelé cette approche : les dix marches.